Art de vivre / gastronomie

Art de vivre / gastronomie

Déguster et découvrir les bons produits du terroir !

Et si ce printemps en montagne, c’était l’occasion d’aller à la rencontre de celles et ceux qui sont le terroir ? De découvrir les mille saveurs produites avec passion depuis des générations ? De faire les curieux sur les traditions qui animent les territoires de montagne ? Ou tout simplement, de profiter d’un cadre fantastique pour déguster les incontournables plats montagnards ?

Découvrir l’art de vivre en montagne

En mars, avril ou mai, un séjour à la montagne est synonyme de rencontres. On prend le temps de discuter avec les locaux, qui partageront avec plaisir leur histoire, les traditions et les coutumes du coin. Une vraie expérience immersive pour comprendre l’art de vivre en montagne. On en profite pour faire le tour des artisans locaux, et des agriculteurs/éleveurs, qui façonnent les chalets, les décorations si typiques en montagne, mais aussi les délicieux fromages que l’on aime ramener chez soi ou déguster tout au long du séjour.

Déguster avec une vue XXL

Pour profiter du printemps, en mode 100% détente et tentation gastronomique, quoi de mieux qu’une terrasse avec une vue panoramique sur les montagnes ? Bien installé, le soleil qui réchauffe la peau, des bons produits du terroir, un cadre de rêve…. Vous êtes bien en montagne !

  • Pour allier au mieux gastronomie et panorama, direction Chez Pépé Nicolas, à Val Thorens. On déjeuner, on goûte ou même on dîne de bons produits, sur l’une des deux terrasses. Ici, tradition et plats locaux sont les maitres-mots ;
  • Pour une immersion façon cabane trappeur, on se donne rendez-vous au Louzat à Ax 3 Domaines dans les Pyrénées. Avec son revêtement bois et sa vue extraordinaire sur la montagne, difficile de ne pas céder à la tentation d’une bonne pause déjeuner sur la maxi terrasse ;
  • De bons mets concoctés sur place, avec des produits locaux, une ambiance ultra cosy et une terrasse face à la Muzelle, bienvenue au restaurant Le Diable au Cœur des 2 Alpes. A 2400 m d’altitude, on s’en met plein les yeux… et les papilles !
  • Et pour ceux qui auraient déjà le casse-croûte dans le sac, on fait la pause pique-nique à Orcières, sur une terrasse aménagée 100% bois avec des transats, pour profiter du soleil et du panorama. C’est aussi ça, le printemps.